©Les Roses de Louise - 2019

Kezaco : le Yarn Bombing

26 Mar 2016

Vous connaissez le tricot ? Le crochet ? Mais siiiiiii, les activités des petites mamies qui s'embêtent l'après-midi après la sieste ! Et bien figurez-vous que j'ai découvert, en m'attelant à mon fouinage web quotidien, que ces activités pouvaient aussi être de l'art de rue ! 

Quoi ? Un gang de mamies rebelles qui saccagent l'espace urbain ? Rassurez-vous, il ne s'agit pas de délinquantes octogénaires, mais de Yarn Bombing.

Ouf, nous voilà rassurés, mais kézaco ?

 

C'est tout simplement du graffiti mais version tricot - il fallait quand même y penser ! - "Yarn" se traduit par "fil" et "bombing" évoque les bombes de peinture utilisées par les graffeurs pour décorer les murs - encore une nouvelle leçon d'anglais, à force de lire mes articles je vais faire économiser une formation anglais à votre patron ! - Le but du Yarn bombing c'est de décorer l'espace froid et peu chaleureux de la ville, de l'humaniser un peu et parfois même d’interpeller notre esprit groggy par le quotidien. En plus de susciter la surprise, cette pratique est à l'origine de beaux projets collectifs - aaaaaah ce cher lien social en voie de disparition - et ce qui est cool, c'est que l'on peut changer la déco souvent !

 

 

 

Cet ornementation citadine est né officiellement aux Etats-Unis   en 2005, des mains de Magda Sayed. Elle a un jour eu l'idée - non pas d'inventer l'école, c'était déjà fait ! ;) - de décorer la poignée de son atelier d'un petit tricot. Une autre idée circule selon laquelle d'autres créateurs l'avaient fait bien avant elle. Le mystère restera entier pour aujourd'hui - mais j'ai mis Derrick sur le coup - En attendant, Magda est aujourd'hui une vraie re-sta du Yarn Bombing. Des collectivités, villes et sociétés lui commandent des projets toujours plus grands. La pauvre Magda expliquait dans une interview qu'elle devait parfois faire appel à 8 à 10 tricoteuses pour aller au bout des idées extraordinaires qu'on lui propose.

 

C'est au Royaume-Unis que le Yarn Bombing s'est ensuite développé... mais la France n'est pas en reste puisque des collectifs se sont montés depuis quelques années.

 

Du coup, poursuivant mon fouinage intensif à la recherche d'infos et de photos de Yarn bombeurs made in France aux idées folles, je découvre le Gang de la Wool - traduisez "le gang de la laine"... hop un mot de vocabulaire en plus ! - Déjà là, je me marre : ça c'est un nom qui déchire ! Ça annonce de la créativité !

Et en effet, lisant la bio du groupe, je tombe sur Kat's eye, son univers street art, ses photos magnifiques et le petit truc en plus qui fait que t'as envie d'en savoir plus sur ce personnage haut en projets !

 

"Un bel été de 2011, une bande de jeunes artistes s'empare de la ville d'Avignon pour un festival "street art". Poussée par tout cet engouement, Kat accroche un nœud papillon tricoté sur une gouttière. Puis sur un lampadaire. Et un autre. le Gang de la Wool est né, avec ces petits nœuds comme signature. Ce n'était pas un gang comme on se l'ait imaginé, pas de membres, juste Kat. C'était son pseudo, son "blaze" comme ils disent. Rapidement elle découvre que ça s'appelle du yarnbombing et la passion est immédiate. Un an après, le nom de Kat ressortant de plus en plus à côté de celui du Gang, elle reçut les premières sollicitations de tricoteuses curieuses et toute contente de trouver des copines avec qui partager cette activité tout juste émergente en France, elle transforma le Gang en vrai gang. Les "wooleuses" sont nées. Les membres arrivant de plus en plus et les activités s'étendant à une vitesse alarmante, Kat, sa sœur So et sa maman Domi, soutenues par les wooleuses, officialisent en créant l'association en mai 2015."

extrait du site de Kat's eye 

 

 

Kat's eye et le Gang de la Wool agissent à coup d'aiguilles à tricoter sur Avignon, mais vous pouvez rallier les rangs des Tricoteuses de rue à Nantes ou des Yarn Bombeuses à Rennes !

 

Finissons cette découverte par quelques photos qui colorent les rues grisent et maillent notre quotidien de surprises et de chaleur.

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Home stanging I : Le bureau top classe !

25 Jan 2017

1/3
Please reload

Archives