©Les Roses de Louise - 2019

L'intemporel Jeans

8 May 2016

Aujourd'hui, je vous parle d'une pièce indémodable de notre garde-robe... j'ai nommé le jeans ! C'est l'allié de  tous les jours en ce qui me concerne - c'est pourquoi je lui rends un hommage vibrant aujourd'hui ! - Même si je me rapproche dangereusement de l'article de mode à deux balles des magazines féminins, tant pis ! Pas si facile de choisir son jeans ; cet article lèvera, je l'espère, vos derniers doutes et hésitations lors de votre prochaine visite dans votre jeanerie !

 

 

 

 

 

 

 

 

L'étoffe de Gênes, grandement connue et réputée au XVI° siècle en Europe, est devenue toile de "jeans", transformée par l'accent de la langue de Shakespeare.

C'est en 1853, un certain Levi Strauss - si peu connu depuis ! - lance son commerce de pantalons taillés dans cette même fameuse étoffe, mais à cette époque, elle est encore de couleur brune. Aux alentours de 1860, notre monsieur Strauss décide d'utiliser une toile moins lourde et bleue, le denim, en provenance directe de Nîmes - oui, oui chez nous ! - Nom de nouveau transformé par l'anglais !

 

Jusqu'en 1920, Levi Strauss a le monopole du pantalon en coton bleu grâce a un brevet déposé illico ! - Pas bête la guêpe ! - 

 

Ainsi donc, voilà d'où provient notre intemporel Jeans !

Mais, après ce rapide cours d'histoire, venons-en à ce qui nous intéresse, autrement dit "comment est-ce que je choisis MON jeans ? !" - C'est un peu mon article BIBA du blog ! ;-) -

 

 

LA TENDANCE

 

* Ciao les tailles basses qui mettaient si bien en valeur l'astre lunaire. Cette année place à la taille haute !

 

* Le jeans destroy poursuit sa belle ascension ! A noter, quand même, que l'année dernière nous étions sur du "usé sympatoche" avec un peu de trous, alors que, cette année, c'est plutôt "mon jeans a fait toutes les guerres depuis 1789 !".

Une question tout de même : à ce rythme là, restera-t-il encore un peu de tissu l'année prochaine pour couvrir nos jambes ? ! - Interrogation à priori partagée, et tout à fait bien illustrée par cette image peu glamour, trouvée dans mon fil d'actu facebook ! -

 

 

 

Mon avis, tout à fait perso, c'est qu'avec le jeans déchiré de cette année, nous sommes proches du vulgaire, et que, si le côté destroy prend le dessus sur la tenue du jeans, alors ça n'a vraiment aucun intérêt ! Le port du jeans en lambeaux très peu posh à mon goût !

 


* Le boyfriend reste un pièce tendance, même si je pense qu'il est plutôt sur le déclin. A porter avec des talons ou un top dentelle pour féminiser votre tenue !

 

 

 

COMMENT CHOISIR SON JEANS ?

 

 

* LA COULEUR

Pour moi la règle de base c'est : Avoir un jeans brut dans sa garde robe ! - Ca y est, je suis proche de l'article Cosmo là ! - C'est le jeans que vous pouvez porter en toutes circonstances. Habillée, décontractée, no souci, vous serez parfaite partout.

Les jeans noirs sont tout aussi classes, mais ils ont tendance à se délaver plus vite...

Ensuite, achetez ce qui vous plait, l'important étant de se sentir belle et à l'aise !

 

* LA MATIERE
En parlant d'être "à l'aise", les toiles jeans sont désormais mélangées avec du polyester ou, tout au moins avec un peu d’élasthanne. Pour le coup, vous pouvez improviser un gala de gym avec, sans aucun souci ! Vous portez là une seconde peau.

Un bémol pour les grandes marques (hors spécialisées jeans) qui proposent des vêtements à bas coûts. Ils proposent rarement des toiles de qualité, elles s'usent vite et les fibres d'élasthanne ont tendance à se rompre rapidos. - J'en profite pour rappeler que ces dernières détestent la chaleur... donc pas de lavage à plus de 30°, encore moins de sèche-linge ! -

 

 

 

 

 

 

* LA COUPE

Toutes les marques jeans proposent désormais des push up ! C'est l'occaz' d'avoir des fesses galbées, si ça n'est pas déjà fait, sans le moindre effort !

 

Vous avez ensuite le choix  entre 4 coupes : le skinny (équivalent à un collant), le slim (étroit ou ajusté à la jambe), le droit (béééé, par définition, il est droit !) et le bootcut ou flare (évasé en bas...attention, nous ne parlons pas là des pattes d'éph !).

Suivant votre morpho, certaines d'entre elles vous irons mieux que d'autres :

 

Si vous êtes grande et fine, vous attiserez toutes les jalousies car vous pouvez porter n'importe quelle coupe  ! - chanceuuuses, faites pas trop vos crâneuses ok ?! -

 

Si vous êtes petite et fine, il faut allonger votre silhouette. Préférez donc les coupes qui mettent en valeur la finesse de vos jambes, à savoir le skinny ou le slim.

 

Si vous êtes petite et ronde, à l'inverse optez pour des jeans qui marquent moins votre silhouette. Les droits et les bootcuts vous irons à ravir ! Par ailleurs, si vous pouvez chausser vos échasses c'est un plus !

 

Si vous avez des hanches ou des cuisses - je pense à vous, mesdames qui ont le courage de faire du sport - évitez un skinny, ou un slim trop ajusté, qui prononcerait d'avantage cette partie de votre corps. Un bootcut masquera cet effet. 

 

Si vous avez des rondeurs au niveau du ventre, la taille basse est à proscrire, car elle risque de vous serrer - et se sentir oppressée toute la journée, c'est juste l'horreur ! - La taille haute maintien taille et hanches, c'est agréable et ça évite de couper et de mettre en avant vos poignées d'amour !

 

 

 

 

 

* L'ESSAYAGE

Alias la phase hypra-méga-supra importante !!!

Inutile de choisir un jeans une taille trop grande parce qu'"il est confortable et que vous vous sentez à l'aise dedans !". La toile jeans travaille et s'élargie légèrement après quelques heures posée sur votre corps de déesse ! Pour éviter de vous retrouvez avec un jeans trop grand à la fin de la journée, prenez celui dans lequel vous vous sentez maintenue à l'essayage. Attention, je n'ai pas dit "serrée" !

Gardez en tête que votre jeans va se lâcher et qu'en aucun cas vous ne devez vous sentir trop "à l'aise" à l'essayage

 

Voilà, j'espère que ces quelques conseils vous guideront dans vos prochains achats !

 

 


Avant de clore cet article, un coup de gueule de couturière et de consommatrice : A bas les jeans sans ourlet ! Les grandes marques nous vendent vraiment n'importe quoi ! 

 

 


Ce type de pantalons sans ourlet c'est l'assurance d'une toile qui va s'effilocher et donc d'un pantalon que vous allez jeter rapidos !

Et puis quand on pense qu'ils nous vendent ça sous couvert que c'est "tendance", alors qu'ils n'y trouvent que des avantages, ça s'appelle du gros foutage de gueule !

En premier lieu, vous êtes sures de racheter un pantalon chez eux - ou pas ! - plus rapidement ! Premier gain ! Ensuite, ils y gagnent à la confection en terme de temps - pas d'ourlet à faire - et en matière - moins de tissu et pas de fil pour faire l'ourlet - deuxième gain.

Non contents de produire leurs collections dans des ateliers dangereux pour les petites mains, de les sous payer, de se faire de l'argent en masse, ils nous vendent des produits mal taillés et aux finitions absentes, sous couvert du fashion ! Laissez moi me gausser ! Arrêtons de dire "oui, mais bon, pour le prix, faut pas s'attendre à de la qualité !". Très bien, alors choisissons la qualité autant que l'on peut, parce que même "pour le prix", c'est toujours trop cher payé pour autoriser, à coup de CB, une sorte d'esclavagisme moderne et le foutage de gueule ! Non, nous ne sommes ni victimes ni pigeons ! Au moins, soyons au clair avec tout ça lorsque nous achetons du "pas cher".

 

Au moins, c'est dit !

 

 

 

Surtout, n'hésitez pas à partager avis et conseils au bas de cette page ! Kiss kiss !

 

 

Tags:

Please reload