Je veux consommer autrement !

26 May 2016

 

Vous en avez marre d'alimenter le chiffre d'affaire affolant de Zara ? Vous voulez arrêter de bosser pour enrichir ensuite des actionnaires, tranquillement assis à  leur terrasse, un mojito à la main - ouiii, j'invente, mais vous la connaissez vous, la vie des actionnaires ? - ? Vous en avez assez de ne pas savoir d'où viennent vos légumes et vos produits alimentaires ? Vous voulez arrêter de filer des sous à de sympathiques PDG qui emploient de la main-d'oeuvre pas chère ? - j'arrête là, après, trop c'est relou ! -

Bravo ! Le nouveau consommateur en vous est venu ! Quelques indications pour cette nouvelle vie qui débute !

 

Il y a quelques temps déjà, la crise économique de 2008 nous  a touché. Notre pouvoir d'achat a ainsi chuté - quel pouvoir d'achat ? ;-) - mais, acquis et confort nous ont poussé à garder notre train de vie ! Et ouiiii !
Ainsi donc, d'ingénieux congénères de notre espèce, ont trouvé d'astucieuses solutions pour nous permettre cela. 

Voici un petit listing, non exhaustif, des nouveaux modes de consommation que nous pouvons adopter !

 

 

* Privilégier les circuits courts et la vente en direct

 

Le passage par le supermarché est encore bien trop souvent nécessaire pour nos achats. Cependant, nous avons des recours, autres, comme acheter directement aux producteurs !

Les AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) ont mis en place des paniers garnis de fruits et légumes des producteurs locaux. Vous pouvez les récupérer directement sur place après inscription. Certains CE vous le proposent également !

Des groupements de producteurs ont réussi à louer des locaux qui leurs permettent d'être plus visibles en ville. D'autres se positionnent sur internet. Vous pouvez même vous faire livrer à domicile ou sur votre lieux de travail, après avoir fait votre commande !

Enfin, dernière possibilité encore plus ludique : la cueillette en direct chez le producteur (on a beaucoup parlé de la cueillette de Cergy par exemple). Avec femme, enfants et binette, direction l'agriculteur le plus proche, et vous voilà en train de retourner la terre à la recherche de patates, ou de récupérer les œufs sous les jolies fesses de mesdames les cocottes ! Si c'est pas beau !?

 

 

 

Voilà de bons moyens d'échanger directement avec les producteurs locaux. Exit les grandes surfaces avec leurs fruits et légumes à peine murs et venant en avion de l'autre côté de la Terre. On mange suivant la saison, on met en avant le travail de nos paysans et on crée un peu moins de marge à Mr Carrefour ! Economies et proximité ! J'adore !

Les supermarchés, d'ailleurs,  ont repéré le filon ! Super U s'est tout à coup mis à faire de la pub "on vend du bio et du local, venez chez nous !".

 

Info de dernière minute, il est possible d'échanger vos fruits et légumes entre particuliers sur ce site ! Nouvelle idée sympas pour une alimentation collaborative !

 

 

 

Il n'y a pas que côté alimentation que l'on fait du circuit court ! Exemple : la plateforme My FAB qui met en relation des clients et les usines productrices de marchandises. En rassemblant les demandes, le prix baisse. Par ailleurs, comme il n'y a pas d'intermédiaire, les tarifs sont concurrentiels !

 

Enfin, côté création, les ventes privées ont la cote ! C'est sur, il faut être invité, mais vous connaissez bien une copine déjà cliente ! Sinon, allez faire un tour du côté de la page Facebook de votre créateur préféré, vous pourrez peut-être trouver ce qu'il vous faut !

 

 

* Le fait maison

 

Alors là, on est clairement dans le vif du sujet ! 

Savoir créer ses cosmétiques bio, prendre un cours pour faire de bons petits plats, inventer et créer ses chaussures - je vous en parle dans un prochain "6 questions à... " - ou encore ses vêtements, tout ça, c'est possible !

Les ateliers avec un professionnel, vous en trouvez de partout - et notamment sur lesrosesdelouise.fr ;-) - ! Réseaux sociaux, OVS, Le Bon Coin, annonces dans votre mairie, flyers... j'en passe ! 


Si jamais vous préférez rester cloîtré chez vous et que vous détestez absolument les gens, pas de souci, j'ai la solution ! - mais vous feriez bien d'aller consulter, parce que ça a pas l'air d'aller fort ! - j'ai nommé, les tutos ! Hop, un petit tour sur le net et vous trouverez ce que vous voulez ! Bémol toutefois, on peut trouver n'importe quoi ! Tout le monde n'est pas professionnel, et parfois, certains s'improvisent connaisseurs... Si vous cherchez "comment fabriquer ma crème de jour", méfiance tout de même  ! 

 

 

 

Je ne sais pas si ce mouvement du fait-main a été insufflé par les médias et toutes les émissions de télé réalité ("Un dîner presque parfait", "Fashion project", "D&CO" etc) ou l'inverse. Toujours est-il que le fait-maison a le vent en poupe !

Le plaisir de faire, de savoir ce que l'on mange et comment nos biens quotidiens sont faits c'est juste le top ! Fini l'obsolescence programmée ! On s'en fout, on fait tout !

 

 

* Le commerce équitable et le bio


Tout est dans le titre ! Vous pouvez désormais consommer, et depuis quelques années déjà,  des produits dits "bio", même en magasin. Si la polémique sur "qu'est-ce qui est véritablement bio ?" reste bien présente, l'achat de ces produits est désormais rentré dans les mœurs.

 

 Idem pour les produits du marché équitable. Il s'agit par exemple de café. Lorsque vous passez à la caisse avec un produit de ce type, vous êtes sures que les agriculteurs à l'origine de cette production reçoivent tous le même gain, en plus d'une prime "fairtrade" - traduisez  "commerce équitable" - Vous leur permettez d'améliorer leurs conditions de vie au travers d'investissements dans des puits, pour une école etc. Par ailleurs, c'est une manière de renforcer l'agriculture.

 

Le fairtrade, comme l'achat bio, sont deux manières de s'investir dans une consommation "intelligente" qui met en avant le produit, les moyens d